Peut être que....

Publié le par Guillaume

Et bien oui peut être que nous allons entrevoir une possible opportunité d'avoir la chance de partir demain !!!!

Après avoir fait pression toute la journée sans relache nous avons obtenu 3 véhicules sur 6 demandés et un camion pour transporter nos quelques kilos de matériel. Ainsi demain nous devrions partir pour notre première zone du Nord qui vraisemblablement sera beaucoup plus sèche et rocheuse que la précédente. Une chose est sur c'est que nous devons nous dépêcher car le temps presse et la saison des pluies nous guette ! Pour donner une idée:

  • Une rivière comme l'Atbara qui parcours la moitié du pays en partant de la frontière Ethiopienne et qui atteint le nord de Khartoum, et bien cette rivière voit son niveau monter de huit mètres en l'espace d'un mois au moment du pic de la crue.
  • Une rivière comme le Nil voit son niveau monter d'environ quatre mètres au moment de la crue, sachant que cela est variable suivant les zones dans lesquelles on se trouve.

Voila les quelques lignes du jour en espérant que les prochaines seront pour vous dire que l'on est loin de Khartoum....

A bientôt bonne lecture 

 

Hola a todos, pues hoy hemos hecho un paso gigante, sobre las 6 coches preguntaban hemos obtenido solamente 3 y un camion para llevar todas nuestras cajas de algunos kilos...

Entonces manana por la manana provaremos irnos al norte para alcanzar nuestra nueva zona de trabajo. Pero tenemos que hacer de prisa, porque todo el tiempo que estamos perdiendo ahora no se podra recuperar antes de la temporada de las lluvias. Por informacion aqui un rio como el Atabara crece de 8 metros al pico de las inundación, un rio como el Nil crece de approximamente 4 metros... Es decir que durante esta temporada eso es demasiado peligroso de navegar... Entonces tenemos que hacer todo lo que podemos hacer antes de las inundación.

Ahora espero solamente que manana podré escribir un mensage desde nuestro nuevo campo del norte... Hasta pronto

Vue de Khartoum :

Publié dans gcha

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article