KAJ

Publié le par Guillaume

Bonjour a tous,

Et bien voici la photo qui résume le déroulement de nosA chaque GPS son policier ou sa troupe de militaires, depuis quelques jours maintenant nous progressons dans notre zone considérée comme sensible, fort heureusement elle n’est pas trop longue, seulement quelques kilomètres ! Pour le moment nous avons eu droit à quelques réflexions quant à notre présence sur les lieus mais rien de bien méchant cependant on ressent beaucoup plus l’opposition pour l’emplacement de ce barrage que précédemment.

Sinon coté rivière il semblerait que nous arrivions sur une année sans précédent, effectivement la crue majeur qui à marquée les esprits ici date de 1946, aujourd’hui le niveau du Nil est deux mètres supérieur au niveau de 1946 au même moment !!! Ca promet, cependant les conditions de navigabilité sont acceptables et le niveau élevé permet de passer sur des hauts qui en temps normal seraient beaucoup plus dangereux qu’ils ne le sont actuellement.

 

La rivière est complètement saturée en limons c’est quelque chose d’assez exceptionnel, on a pas l’impression d’avoir de l’eau mais une immense étendue de boue… Pour les connaisseurs le sondeur basse fréquence est en fonction compte tenu du chargement de l’eau, le haute fréquences ne dépassait pas 8 à 10 mètres et nous venons de passer des profondeurs de 30 mètres hier et avant-hier, qui aurait pu croire que le Nil était si profond !

Allez sur ce, a bientôt, pour les prochaines news

Guillaume & The French Team"

 Hola,

Pues eso es una foto que representa bien nuestra situacion en estos momentos, con cada GPS tenemos unos millitares para guardar el material porque estamos en una zona que no quiere el proyecto de pantano entonces tenemos que trabajar con una proteccion. No es muy facil cada dia pero el trabjo anda bien. Estos ultimos dias hemos obtenido hondura de 30 metros, y el agua no para de subir. Hoy somos dos metros encima de la marca de 1946 que fue la mas grande crecida conocida hasta hoy… que sera este ano ???

Hasta pronto.

 

 

 

Publié dans gcha

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article